Le royaume de France du Xème au XVème siècle : l’affirmation de l’Etat

Françoise MOREDA
*** 
f_moreda@wanadoo.fr

f.moreda@free.fr
---


Programme : Le royaume de France (10ème – 15ème siècles) : l’affirmation de l’Etat

Carte : formation territoriale du royaume

Repères chronologiques :

avènement d’Hugues Capet (987)

le siècle de Louis IX (13ème siècle)

la chevauchée de Jeanne d’Arc (1429 – 1431)

Documents : la basilique Saint-Denis

la cathédrale de Reims

Joinville : La vie de Saint Louis
 
 

  1. Le roi gouverne le royaume

  2.  

     
     

    Doc 9 et 10 p 96 : La cérémonie du sacre des rois de France se déroule à Reims, en souvenir du baptême de Clovis.

    Le roi reçoit de l’archevêque la couronne et les autres insignes de la puissance royale : l’épée, les éperons d’or et la baguette surmontée d’une main d’ivoire.

    Puis, il est choisi par les pairs * du royaume. Ils montrent ainsi qu’ils le reconnaissent comme le plus puissant d’entre eux.
     
     

    Cette cérémonie en fait un personnage sacré, un personnage au-dessus des autres, roi par la grâce (= volonté) de Dieu (doc 12 p 97)
     
     

    Le roi détient plusieurs pouvoirs :

    - pouvoir législatif ® faire les lois en prenant des édits (doc 13 p 97)

    - pouvoir exécutif ® faire appliquer les lois

    - pouvoir judiciaire ® faire régner la justice (doc 15 p 97) (main de justice = symbole donné pendant le sacre)

    - droit de frapper monnaie : l’écu valable dans tout le royaume (doc 14 p 97)

    - doc 16 p 97 : droit de lever des impôts : hors du domaine royal, il doit réunir les états ( seigneurs, évêques, bourgeois) pour une levée exceptionnelle (cas de guerre).
     
     

    Doc 22 p 99 : Pour renforcer ses pouvoirs, le roi crée les baillis * . Ils représentent le roi dans les provinces. Ils administrent les biens du roi et rendent la justice en son nom. Le roi peut envoyer des enquêteurs royaux pour les contrôler.

    II - Les Capétiens et le royaume de France


    Généalogie des rois de France

    Doc 17 p 40 // doc 4 p 94 : Vers l’an Mil, le royaume de France s’étend dans les limites fixées par le traité de Verdun en 843. Il est divisé en nombreux fiefs dont certains appartiennent à de puissants seigneurs, vassaux du roi de France, comme le duc de Normandie, le comte de Flandre…
     

    Doc 5 p 94 : Le nouveau roi, Hugues Capet, exerce son autorité sur le domaine royal * qui s’étend autour de Paris.
     

    Jusqu’en 1180, ces successeurs agrandissent le domaine royal. Mais, le roi d’Angleterre, Henri II Plantagenêt (1154 – 1189), qui possède de nombreux fiefs en France, devient un dangereux rival.
     

    Doc 8 p 95 : Philippe Auguste accuse le roi d’Angleterre, son vassal pour les terres qu’il détient en France, de traîtrise. (doc 6 p 94) A la suite d’une longue guerre, Philippe Auguste bat Jean sans Terre et ses alliés (comte de Flandre…) à Bouvines en 1214 et lui confisque la Normandie, l’Anjou et le Poitou. (doc 7 p 95)

    Dossier p 98 / 99 :Un grand roi du XIIIème siècle : Louis IX dit Saint Louis (1226 – 1270)
     

    Doc 19 p 98 : Louis IX est pour ses contemporains le modèle du roi chrétien, soucieux de faire régner la paix.

    Doc 22 p 99 : Il renforce le pouvoir royal en nommant des baillis *.

    Doc 23 p 99 : Il développe la justice royale.

    Doc 20 et 21 p 99 :Il meurt à Tunis au retour de la deuxième croisade.

    III - La royauté dans la tourmente de la guerre de Cent Ans (1337 – 1453)


Doc 30 p 102 : En 1328, Charles IV, fils de Philippe le Bel, meurt sans héritier mâle. Les grands seigneurs désignent pour lui succéder un cousin germain, Philippe VI de Valois.

Mais le roi d’Angleterre, petit-fils de Philippe le Bel, est l’héritier le plus direct par sa mère. Il prétend être le roi de France légitime. Il entre en guerre contre le roi de France en 1337.
 
 

Doc 29 p 102 : Après les graves défaites de la première moitié du conflit (Crécy en 1346), une vaste partie du royaume est contrôlée par les Anglais. (doc 33 p 103)
 
 

Doc 32 + 33 p 103 : La situation se retourne ensuite grâce à la chevauchée de Jeanne d’Arc (1429 – 1431). Elle permet au roi Charles VII de se faire sacrer à Reims, puis de reconquérir le royaume.
 


DEVOIR D’HISTOIRE
 


Exercice 1 : Etudier une représentation du sacre
 

  1. Où avait lieu la cérémonie du sacre ? Quelles sont les étapes de la cérémonie du sacre ? De quelle étape s’agit-il ici ?
  2. Qui est le roi représenté ? A quel siècle a-t-il vécu ? Quels sont les personnages qui l’entourent ?
  3. Reproduire le tableau en le complétant avec les mots de la liste suivante : - sceptre – couronne – main de justice – royauté – manteau royal – épée – roi chevalier – justicier suprême – pouvoir de commandement
     
     


 

Exercice 2 : Compléter et étudier un arbre généalogique
 
 

  1. Que contiennent les cases ? Que représentent les dates ?
  2. A quel numéro correspond chacun des noms suivants :
  • Philippe IV le Bel (1285 – 1314)
  • Philippe de Valois
  • Edouard III d’Angleterre
  • Saint Louis (1226 – 1270)
  1. Qui sont Edouard III et Philippe de Valois par rapport à Philippe IV le Bel ?
  2. Quel est le nom du roi auquel ils prétendent succéder ? En quelle année ? Pourquoi peuvent-ils prétendre à la succession ?
  3. Lequel des deux prétendants devient finalement roi de France ? Pour quelles raisons a-t-il été choisi ?
  4. Comment s’appelle la guerre qui va s’ensuivre ?

Exercice 3 : Etudier une évolution à partir de cartes
 
 
 

  1. Quel est le royaume présenté ? Qu’est-ce que le domaine royal ?
  2. Qui est le roi en 987 ? Qu’est-ce qui prouve qu’il est faible ?
  • Comment a évolué le domaine royal de 987 à 1498 ? Citer trois régions qui sont entrées dans le domaine royal.

  •  

Françoise MOREDA
*** 
f_moreda@wanadoo.fr

f.moreda@free.fr
---