L'ISLAM ET LA CIVILISATION MUSULMANE

Bruno MODICA

A: L'ISLAM ET SON EXPANSION

L' Islam naît en Arabie et il se répand en Asie mineure et en Afrique du Nord.

I. LA NAISSANCE DE L' ISLAM

Carte 1 page 12

1) L' Arabie

Péninsule désertique au sud de l' Empire byzantin et de l'Empire perse.

Peuplée surtout de nomades, éleveurs de chevaux et de chameaux.

Les villes ( nommées et localisées par les élèves) sont situées sur le pourtour et sont destinées au commerce. Question 2 sous la carte page 12.

Que représentent les traits verts sur la carte ? Quel type de commerce est pratiqué dans cette région ?

Au début, les arabes sont polythéistes; ils adorent des divinités de la nature. Quelles sont les autres religions pratiquées dans cette région ? Quelle est la différence essentielle ?

2) Mahomet

Vers 570 il naît à la Mecque; pauvre; orphelin de bonne heure, il garde des troupeaux et finit par en épouser la propriétaire.

En 612, il reçoit des révélations de l'ange Gabriel comme quoi Dieu ( Allah en arabe) la choisit comme prophète.

Qu'est-ce qu'un prophète ?

Il prêche la religion d'un Dieu unique ce qui lui vaut d'être chassé de la Mecque en 622, c'est l' Hégire ( émigration).

Conséquences sur le calendrier

Depuis Médine où il s'est réfugié, il convertit peu à peu les Arabes et rentre triomphalement à La Mecque où il décède en 632.

Les arabes pratiquant la religion islamique prennent le nom de musulmans.

3) La religion musulmane

a) Le Coran

C'est un livre contenant: " ce que Dieu a appris à Mahomet et ce que Mahomet a répété après lui."

Il est écrit en langue poétique et se divise en 114 sourates (chapitres) qui édictent des règles très précises sur la religion mais aussi sur la vie quotidienne.

b) Les 5 piliers de la foi

* respecter la Shahada c.a.d. la profession de foi Document 5 page 13

* 5 prières quotidiennes après purification faites en direction de La Mecque

* La Zakat: aumône

* Le jeûne du mois de Ramadan entre lever et coucher du soleil ( 9° mois de l'année lunaire musulmane).

* Un pèlerinage à La Mecque une fois dans sa vie.

c) La religion dans la vie quotidienne

Documents 1 et 2 page 24

Document 6 page 13

Prévoir exercice de conversion de dates à faire à la maison

II. L' EXPANSION MUSULMANE

1) Le Djihad

En 632 à la mort de Mahomet, toute l' Arabie est musulmane. Le Djihad est la guerre sainte contre les Infidèles cf annexe 1

Mahomet stimule les combattants en promettant le Paradis.

Le Djihad commence réellement en 632, se ralentit vers 650 et s'arrête environ un siècle après.

Document 4 page 15

Document 6 page 15

2) Une civilisation commune

Les Musulmans constituent un vaste empire dans lequel ils sont minoritaires; la conversion n'est pas obligatoire pour les peuples conquis mais la langue arabe s'impose partout.

ANNEXE 2

Tolérance et protection sont accordées aux Chrétiens et aux Juifs contre la seule obligation d'acquitter les impôts plus un impôt spécial: l'impôt des Infidèles.

3) L'espace de l' Islam

Carte page 158

Pays de chaleur, de manque d'eau d'où importants travaux hydrauliques ( qanat et les noria)

Terres de relations entre Occident et Extrême-Orient: nombreuses routes caravanières; voies d'eau maritimes.

L' Empire musulman se trouve au coeur du commerce mondial.

III. L' ORGANISATION DE L'EMPIRE

1) Le pouvoir des Califes

Mahomet n'a pas désigné de successeur. A sa mort, les rivalités divisent la communauté musulmane. Les partisans d'Ali, gendre de Mahomet, reconnaissent comme calife ( chef religieux) qu'un descendant du Prophète: ce sont les CHIITES.

Ils s'opposent aux SUNNITES partisans de la tradition qui reconnaissent comme calife celui qui est le meilleur des musulmans.

Ali ayant été assassiné, le califat revient à une famille sunnite, les Omeyyades, qui installe sa capitale à Damas.

2) Les trois califats

Document 5 page 15

Trop vaste, l' Empire se morcelle. En 750, les Omeyyades sont assassinés par les Abbassides qui installent leur capitale à Bagdad. Un Omeyyade parvient à gagner l' Espagne où il fonde le Califat de Cordoue. En Egypte, un descendant d' Ali et de Fatima installe au caire une dynastie chiite, celle des Fatimides.

L'unité de l' Empire n'est maintenue que par la langue et la religion.

Pour diriger cet empire, les califes s'appuient sur un Vizir qui dirige les fonctionnaires regroupés en bureaux ou diwâns et dans les provinces sur des gouverneurs militaires, les émirs. La justice est rendue par les cadis assistés de témoins.

A partir de l'an mil, l'autorité des califes s'affaiblit au profit de celle des émirs qui prennent parfois le titre de Sultan ( le mot est turc, il signifie pouvoir et désigne des princes indépendants du calife).

3) Progrès et échecs du monde islamique

* Les caravaniers et les marins diffusent l' islam en Afrique noire, en Asie du Sud-Est ainsi qu'en Inde.

* Echecs: Reconquista espagnole

Croisades

Invasions et la conquête de l' Empire par Turcs et Mongols mais ces peuples adoptent l' islam comme religion.

B: LA CIVILISATION MUSULMANE

I. UNE ECONOMIE PROSPERE

basée surtout sur l'artisanat et le commerce ( activités urbaines) mais rendue possible parce qu'il existe une agriculture prospère grâce à la maîtrise de l'irrigation.

1) Des oasis fertiles

Les musulmans sont installés dans des pays chauds et souvent désertiques; l'irrigation et la gestion de l'eau ( rare donc précieuse) est une nécessité.

L'agriculture produit de l'huile, du coton, de la canne à sucre, des fruits, des céréales...

Système des qanat, des noria et création des huertas....

2) Objets et moyens du commerce

Carte 1 page 16Le monde musulman occupe une position intermédiaire par rapport au reste du monde et il contrôle les points de passages maritimes les plus importants: détroit de Gibraltar, Bosphore, Mer Rouge, golfe Persique... Ce qui le met dans une situation de carrefour commercial entre l'Occident et les autres pays.

Quelles sont les productions locales du monde musulman ? Quelles sont les plus intéressantes pour le commerce ?

Ajouter: tapis, tissus ( mousseline), armes, cuivres, cuir ( faire trouver aux élèves l'origine des mots maroquinerie, et cordouannerie).

Quels sont les produits que recherchent les musulmans ? Quelle est la destination finale de chacun d'eux ?

Document 4 page 17

3) Par caravane ou par mer

a) sur terre

Caravanes de chameaux ( dans les régions les plus froides) ou de dromadaires ( dans les régions les plus chaudes).

Pb: animaux = peu rentables en charges donc l'organisation de caravanes qui augmentent la quantité transportée et la sécurité des marchands.

S'arrêtent dans des caravansérails avec puits. Ces endroits sont entourés de hauts murs et comportent des entrepôts, des écuries, une hostellerie. En ville, on les appelle fondouks.

L'inconvénient de ce mode de transport est sa lenteur.

b) par mer

Nommer les principaux ports de l' empire musulman, mettre en évidence les liaisons qu'ils assurent avec les autres pays.

Montrer l'avantage du bateau

Evoquer la création du gouvernail d'étambot et les premières utilisations de la boussole ramenée par les Arabes de Chine.

c) Les lieux du commerce Document 1 page 18

Déf; bazar page 298, souk page 301.

II. UNE SOCIETE URBAINE

1) Les villes de l'islam

La ville est le cadre de la civilisation musulmane et vers l'an mil, les villes de l'islam sont parmi les plus grandes agglomérations du monde: 1,5 M d'habitants à Bagdad; 500 000 à Cordoue et plus de 300 000 à Damas.

La ville souvent protégée par des remparts sert de relais pour les hommes, les marchandises et les idées; elle s'organise autour de 3 pôles:

* la Grande Mosquée qui regroupe la communauté musulmane pour la prière

* le Palais ou Alcazar, centre politique et administratif, résidence du calife ou de l'émir

* Le marché ou souk où de part et d'autre de rues couvertes s'affairent marchands et artisans et où grouille la foule des clients mais aussi des mendiants.

2) L'exemple de Bagdad

Annexe 3

III. Les sciences et les arts

Les musulmans ont utilisé et développé le savoir des peuples qu'ils ont soumis et les connaissances des civilisations voisines de l' Inde et de la Chine.

1) Le savoir

Dans la civilisation musulmane, le livre a une très grande importance. Les bibliothèques ont été créées par les califes ou les émirs et regroupent les ouvrages aussi arabes qu'étrangers.

Les livres sont souvent richement décorés et enluminés: Document 7 page 21

2) Les sciences

Les mathématiques ont été développés par les Arabes; ils adoptent les chiffres indiens que nous appelons chiffres arabes ainsi que usage du zéro. Ils inventent l'algèbre, perfectionnent l'arithmétique et la trigonométrie.

Ils utilisent un calendrier lunaire calculé à partir de l'Hégire. Leurs astronomes déterminent les heures de la prière et les jours du mois de ramadan. Document 6 page 21

Les médecins savent anesthésier, ligaturer les artères, opérer de l'appendicite ou pratiquer des césariennes; ils mettent au point des médicaments et l'école de médecine de Montpellier, l'une des premières d'Europe, utilisera les travaux de leurs deux plus célèbres médecins, Avicenne et Averroès.

CONCLUSION

Au début du VII° siècle, Mahomet prêche en Arabie une nouvelle religion monothéiste qui va conquérir une grande partie du monde par l'intermédiaire des guerres mais aussi des caravaniers et des marins.

L'Empire immense va très vite connaître les divisions politiques mais son unité reste maintenue par la religion et l'usage d'une langue commune.

L' Islam a beaucoup contribué au développement de nombreuses sciences et techniques et par sa position géographique ( au centre du monde connu) les a diffusées.

ANNEXE 1:

" Combattez ceux qui ne croient pas en Dieu et au Dernier Jour, ceux qui ne déclarent pas mauvais ce que Dieu et son Prophète ont déclaré mauvais, ceux qui parmi les gens du Livre ne pratiquent pas la vraie religion. Combattez-les jusqu'à ce qu'ils payent directement le tribut après s'être humiliés."

LE CORAN, Sourate IX, 29.

ANNEXE 2:

LE SCENARIO DES CONQUETES

Lorsque les musulmans mettront pied sur le territoire appartenant aux Infidèles, et qu'ils assiègeront une ville ou un chateau-fort, ils inviteront les assiégés à embrasser l'islam. Si ces derniers y consentent, alors on s'abstiendra de les combattre. S'ils refusent de se soumettre à l'Islam, on les invitera à payer tribut et ils jouiront de la même sécurité dont jouissent les musulmans. S'ils refusent les musulmans leur feront la guerre. Lorsque le chef s'empare d'une province ennemie, il sera libre soit de la partager entre les vainqueurs, soit d'en confirmer la possession à ses habitants en leur imposant un impôt. Et quant aux captifs, il pourra à sa volonté soit les tuer, soit les réduire en esclavage, soit leur laisser la liberté.

KODOURI, Abrégé de jurisprudence

ANNEXE 3:

BAGDAD, CENTRE DU MONDE

3 Bagdad est le coeur de l' Irak, la cité la plus considérable, qui n'a d'équivalent ni à l'Orient ni à l'Occident de la terre, en étendue, en importance, en prospérité, en abondance d'eau et salubrité du climat. C'est vers elle qu'on émigre de tous les pays, de loin comme de près. Tous les peuples du monde y possèdent un quartier, un centre de négoce et de commerce: c'est pourquoi l'on y trouve réuni ce qui n'existe dans aucune ville au monde. Elle s'étale sur les deux rives de ces fleuves considérables, le Tigre et l' Euphrate, et voit ainsi affluer des produits commerciaux et des vivres, par terre et par eau."

Ibn Ya'qûbi, géographe arabe, IX° siècle.

Ecrire à l'auteur : Bruno MODICA
***